Truong Van Vi / OIT
Truong Van Vi / OIT

Classification internationale type des professions (CITP)

Table des matières

Introduction

La Classification internationale des professions (CITP) vise à faciliter la communication internationale sur les professions en fournissant aux statisticiens un cadre pour rendre disponibles des données professionnelles comparables au niveau international, et en permettant de produire des données professionnelles internationales sous une forme qui puisse être utile à la recherche ainsi qu'à des activités spécifiques de prise de décision et d'action.

La version actuelle, appelée CITP-08, a été publiée en 2008 et constitue la quatrième itération, après les CITP-58, CITP-68 et CITP-88. 

Définitions

Un emploi est défini dans la CITP-08 comme "un ensemble de tâches et de fonctions effectuées, ou destinées à être effectuées, par une personne, y compris pour un employeur ou dans le cadre d'un travail indépendant".

Profession désigne le type de travail effectué dans le cadre d'un emploi. Le concept de profession est défini comme un "ensemble d'emplois dont les principales tâches et fonctions sont caractérisées par un degré élevé de similitude". Une personne peut être associée à une profession par le biais de l'emploi principal qu'elle occupe actuellement, d'un deuxième emploi, d'un emploi futur ou d'un emploi précédemment occupé.

Compétence est définie comme la capacité d'exécuter les tâches et les fonctions d'un emploi donné. Aux fins de la CITP-08, deux dimensions de la compétence sont utilisées pour classer les professions en groupes. Il s'agit duniveau de compétence et de laspécialisation des compétences.

Le niveau de compétence est défini comme une fonction de la complexité et de la gamme des tâches et des fonctions à accomplir dans une profession. Le niveau de compétence est mesuré de manière opérationnelle en considérant un ou plusieurs des éléments suivants :

  • la nature du travail effectué dans une profession par rapport aux tâches et fonctions caractéristiques définies pour chaque niveau de compétence de la CITP-08 ;
  • le niveau d'éducation formelle défini en fonction de la Classification internationale type de l'éducation (CITE-97) (UNESCO, 1997) requis pour l'exécution compétente des tâches et des fonctions en question ; et
  • la quantité de formation informelle en cours d'emploi et/ou l'expérience antérieure dans une profession connexe nécessaire pour accomplir de manière compétente ces tâches et fonctions.

Structure

Si l'on considère la structure hiérarchique de la CITP-08 de haut en bas, chacun des dix groupes majeurs est composé d'un ou plusieurs sous-groupes majeurs, qui à leur tour sont composés d'un ou plusieurs groupes mineurs. Chacun des 130 groupes mineurs est composé d'un ou plusieurs groupes d'unités. En général, chaque groupe de base est constitué de plusieurs "professions" qui présentent un degré élevé de similitude en termes de niveau de compétence et de spécialisation.

Chaque groupe de la classification est désigné par un titre et un numéro de code et est associé à une description qui précise la portée du groupe.

  • Le grand groupe est désigné par un code à un chiffre ; par exemple 2 Professionnels
  • Le sous-groupe principal est désigné par un code à 2 chiffres ; par exemple 22 Professionnels de la santé
  • Les groupes mineurs sont désignés par des codes à trois chiffres ; par exemple 221 Médecins
  • Les groupes d'unités sont désignés par des codes à 4 chiffres ; par exemple 2211 Médecins généralistes

Nombre de groupes à chaque niveau

Trouver une profession dans la CITP-08

Utilisez la fonction de recherche pour trouver une profession (conseils : utilisez le menu déroulant pour sélectionner les colonnes à rechercher et utilisez des guillemets autour d'un terme, par exemple "infirmière", pour des résultats de recherche plus précis). Dans le tableau des résultats, cliquez sur le signe + à gauche du titre de la profession pour en savoir plus. 

Téléchargements connexes

  • Index CITP-08 en format Excel
  • Fichier Excel avec CITP-08, -88, -68, -58 et niveaux de compétences
  • Fichier CSV avec CITP-08, -88, -68, -58 et niveaux de compétences

Niveaux de compétence

Les statistiques par profession sont présentées dans ILOSTAT à la fois selon les catégories de la dernière version de la CITP disponible et selon les niveaux de qualification généraux, sur la base du tableau de correspondance suivant :

Niveau de compétence étenduCITP-08CITP-88
Niveaux de compétence 3 et 4 1. Managers1. Législateurs, hauts fonctionnaires et gestionnaires
2. Professionnels2. Professionnels
3. Techniciens et professionnels associés3. Techniciens et professionnels associés
Niveau de compétence 24. Employés de bureau de soutien4. Greffiers
5. Personnel de service et de vente 5. Travailleurs des services et vendeurs de magasins et de marchés
6. Travailleurs qualifiés de l'agriculture, de la sylviculture et de la pêche6. Travailleurs qualifiés de l'agriculture et de la pêche
7. Artisans et travailleurs des métiers connexes7. Artisans et travailleurs des métiers connexes
8. Conducteurs d'installations et de machines, et monteurs8. Conducteurs et monteurs d'installations et de machines
Niveau de compétence 19. Professions élémentaires9. Professions élémentaires
Forces armées0. Professions des forces armées 0. Les forces armées
Non classé ailleursX. Non classé ailleurs X. Non classé ailleurs

NOUVELLES : La prochaine révision de la CITP

La CITP-08 est actuellement en cours de révision. Cette révision est entreprise par un groupe de travail technique (GTT) et le département des statistiques du BIT. Les objectifs de la révision sont les suivants

  • Maintenir la CITP à jour, en suivant les changements qui se produisent dans le monde du travail, en révisant et en améliorant le modèle de compétences et la structure de la CITP,
  • Moderniser l'ISCO.

L'histoire de l'ISCO

En plus de la CITP-08, trois versions de la CITP ont été développées dans le passé. La première version complète de la CITP a été adoptée en 1957 par la neuvième Conférence internationale des statisticiens du travail (CIST), elle est connue sous le nom de CITP-58. La CITP-58 a été remplacée par la CITP-68, qui a été adoptée par la onzième CIST en 1966. La troisième version, CITP-88, a été adoptée par la quatorzième CIST en 1987.

Les distinctions entre les différentes classes professionnelles ont été introduites dans les recensements de la population effectués au début du XIXe siècle dans plusieurs pays, mais l'identification de la profession et de l'industrie en tant que variables différentes, chacune nécessitant sa propre classification, n'a été faite que vers la fin de ce siècle, lorsqu'il est devenu de plus en plus évident que la division du travail entre les entreprises et les organisations dans une société industrielle était distincte de la division du travail entre les différents emplois au sein de la même entreprise.

L'histoire du développement de la CITP a toujours été étroitement liée aux travaux de la Conférence internationale des statisticiens du travail (CIST) qui se réunit sous les auspices de l'Organisation internationale du travail (OIT).

La nécessité d'une classification internationale type des professions a, en fait, été discutée lors de la première CIST en 1923, bien que cette conférence n'ait pas proposé de regroupement spécifique des professions. La première étape concrète vers son établissement a été l'adoption, par la septième CIST en 1949, de neuf grands groupes appelés Classification internationale type des professions. La septième CIST a proposé de poursuivre le développement de cette classification à un niveau plus détaillé et a identifié les principes de base à suivre dans la collecte et la mise en tableaux des données sur les professions, notamment les suivants :

  • la base de toute classification des professions devrait être le métier, la profession ou le type de travail effectué par un individu, indépendamment de la branche d'activité économique à laquelle il est rattaché ou de son statut dans l'emploi ;
  • les propriétaires qui effectuent principalement le même travail que celui effectué par les salariés dans leur propre entreprise ou dans une entreprise similaire doivent être affectés au même groupe que celui auquel sont affectés les salariés.

En 1952, l'OIT a publié la Classification internationale des professions pour les migrations et le placement (ICOMEP), avec des descriptions de 1727 professions basées sur des matériaux de référence nationaux provenant principalement de 13 pays, et organisées dans le cadre des neuf grands groupes adoptés par la septième CIST.

En 1954, la huitième CIST a approuvé une liste de groupes mineurs qui a ensuite été soumise aux gouvernements et à un groupe d'experts pour commentaires.

En 1957, la neuvième CIST a adopté la première version complète de la Classification internationale type des professions, connue sous le nom de CITP-58 et comprenant une structure de classification de 10 groupes majeurs, 73 groupes mineurs, 201 groupes unitaires, 1345 professions et un index des titres de professions. Tous les groupes à chaque niveau de la classification ont reçu un code, un titre et une description uniques, rédigés en consultation avec les gouvernements. Elle a été publiée en 1958.

La neuvième CIST a également proposé une révision rapide de la CITP-58. En 1965, un groupe de travail a examiné les propositions faites sur la base des commentaires d'environ 80 pays et de dix organisations internationales concernant la classification. Cela a facilité l'élaboration d'un projet de classification qui a été discuté, amendé et adopté comme CITP-68 par la onzième CIST en 1966. La CITP-68 comprend 8 groupes majeurs, 83 groupes mineurs, 284 groupes d'unités et 1506 catégories professionnelles. Elle comprend des définitions pour chacun des 1881 groupes décrivant les fonctions générales des professions ainsi que les principales tâches effectuées par les travailleurs concernés. Elle comprend une liste alphabétique étendue de plusieurs milliers de titres ainsi qu'une table de conversion de la CITP-58 à la CITP-68. Les versions anglaise et française ont été publiées en 1969 et la version espagnole en 1970.

La troisième édition de la CITP (CITP-88) a été adoptée par la 14ème CIST en 1987 et approuvée par le Conseil d'administration du BIT en 1988. Les principaux changements introduits étaient les suivants :

  • les principes et concepts sous-jacents ont été rendus plus explicites que dans les versions précédentes ;
  • le niveau de compétence et la spécialisation des compétences ont été identifiés comme les principaux critères de similarité pour classer les professions en groupes ; et
  • les 10 groupes majeurs, 28 sous-groupes majeurs, 116 groupes mineurs et 390 groupes d'unités de la CITP-88 sont beaucoup moins détaillés que ses prédécesseurs, car l'expérience a montré qu'il était très difficile de développer un ensemble complet de catégories détaillées applicables à tous les pays.

Au début de la première décennie du XXIe siècle, il est apparu clairement qu'il était nécessaire de mettre à jour la CITP-88. En décembre 2003, la 17e CIST a demandé à l'OIT d'achever les travaux de mise à jour de la CITP-88 avant la fin de 2007, afin que les résultats puissent être pris en compte dans les préparatifs nationaux de la majorité des recensements de la population qui seront effectués en 2010. La classification mise à jour, CITP-08, a été adoptée par une réunion d'experts en statistiques du travail en décembre 2007.

Bien qu'elle utilise un modèle conceptuel similaire à celui utilisé pour la CITP-88, et que le concept des 10 groupes majeurs n'ait pas été modifié, la CITP-08 est légèrement plus détaillée à ses niveaux de désagrégation et comprend 43 sous-groupes majeurs, 131 groupes mineurs et 436 groupes unitaires. Comme son prédécesseur, la CITP-08 fournit des descriptions pour toutes les catégories identifiées à chacun des quatre niveaux de sa structure, et peut être étendue en définissant des professions détaillées si et quand cela est nécessaire pour des objectifs nationaux ou régionaux spécifiques. La CITP-08 est en cours de révision.

Télécharger les versions précédentes de la CITP

  • Structure et définitions de la CITP-88
  • CITP-68 Structure et définitions
  • Structure et définitions de la CITP-58
  • Structure et définitions de la CITP-88: Excel
  • Structure et définitions de l'ISCO-68: Pdf
  • Structure et définitions de la CITP-58: Pdf

Documents de travail connexes

F.A.Q.

La CITP-08 est la version actuelle de la Classification internationale type des professions, il s'agit de la quatrième itération et elle remplace la CITP-88. Lisez plus haut l'histoire de la CITP.

Oui, la CITP est disponible en ligne gratuitement et peut être utilisée sans autorisation préalable.

  • A emploi est défini dans la CITP-08 comme "un ensemble de tâches et de fonctions accomplies, ou destinées à être accomplies, par une personne, y compris pour un employeur ou en tant que travailleur indépendant".
  • Profession désigne le type de travail effectué dans le cadre d'un emploi. Le concept de profession est défini comme un "ensemble d'emplois dont les principales tâches et fonctions sont caractérisées par un haut degré de similitude".

Depuis 1968, la pratique consiste à réviser la CITP tous les 20 ans. La révision de la CITP ne peut être entreprise que si elle est mandatée par la CIST. La révision de la CITP-08 est actuellement entreprise par l'OIT avec l'aide d'un groupe de travail technique (GTT).

Les classifications des professions sont utilisées dans des contextes nationaux pour la collecte et la diffusion de statistiques provenant de sources telles que les recensements de population, les enquêtes main-d’œuvre , d'autres enquêtes auprès des ménages, les enquêtes auprès des employeurs et d'autres sources. Elles sont utilisées par les gouvernements et les entreprises dans le cadre d'activités telles que l'appariement des demandeurs d'emploi et des postes vacants, la planification de l'éducation, la déclaration des accidents du travail, l'administration de l'indemnisation des travailleurs, la gestion des migrations liées à l'emploi, etc.

UtilisateurUtilisé dans/pour
Services statistiquesTrier/classer les emplois et les personnes en professions pour produire des statistiques sur la répartition professionnelle des personnes employées, les salaires, les conditions de travail, les accidents du travail, etc.
Autorités chargées des migrationsPersonnes triées pour prendre des décisions concernant les permis de travail ou les visas
Services d'emploitrier les personnes et les emplois pour faire correspondre les demandeurs d'emploi et les postes vacants
Responsables d'entreprises/organisationstrier les emplois et les personnes pour planifier et décider des politiques salariales et autres politiques du personnel, et contrôler les conditions de travail
Conseillers en orientation professionnelleUtiliser les informations sur les professions pour guider les jeunes en fin de scolarité et les demandeurs d'emploi sur les types de travail, les exigences en matière de formation, les perspectives de carrière, les conditions de travail, etc. des différents types d'emplois.
Spécialistes de la formation professionnelleUtiliser les informations sur les professions comme base pour la planification et la conception des programmes de formation professionnelle.
Législateurs et administrateurs du secteur publicutiliser les statistiques professionnelles à l'appui de la formulation et de la mise en œuvre des politiques économiques et sociales et pour suivre les progrès de leur application, y compris celles qui concernent la planification de la main-d'œuvre et la planification de l'éducation et de la formation professionnelle
PsychologuesÉtudier la relation entre les professions et les personnalités et intérêts des travailleurs.
ÉpidémiologistesUtiliser les professions dans leur étude des différences de morbidité et de mortalité liées au travail.
SociologuesUtiliser les professions comme une variable importante dans l'étude des différences dans les styles de vie, les comportements et les positions sociales.
ÉconomistesUtiliser la profession dans l'analyse des différences dans la répartition des gains et des revenus dans le temps et entre les groupes, ainsi que dans l'analyse des déséquilibres de l'offre et de la demande sur les différents marchés du travail.
Le grand publicUtiliser les statistiques professionnelles pour analyser, décrire et apprendre ce qui se passe dans leur pays.

Les questions concernant la CITP peuvent être envoyées par courrier à : isco@ilo.org.

Publications

De nombreuses publications ne sont disponibles qu'en anglais. Cliquez sur le signe + pour obtenir d'autres langues, si elles sont disponibles, et des informations supplémentaires. 

Le rôle de l'OIT

Le rôle du département des statistiques est de s'assurer que l'ISCO remplit ses objectifs ; il a le mandat et la responsabilité de :

  • Maintenir la CITP et soumettre des propositions de mise à jour ou de révision pour discussion et adoption par la Conférence internationale des statisticiens du travail (CIST), ou par des réunions d'experts dûment autorisées, et pour approbation par le Conseil d'administration de l'Organisation internationale du travail ;
  • Fournir un soutien technique aux pays pour le développement, la mise en œuvre, la maintenance et la révision de la classification ;
  • Préparer et diffuser des méthodes et du matériel, c'est-à-dire des notes explicatives, des index, des tableaux de correspondance et d'autres outils et ressources.

Nous contacter: Les questions concernant la CITP peuvent être envoyées par e-mail directement à : isco@ilo.org.

CITP-88

Grands groupes

1. Législateurs, hauts fonctionnaires et gestionnaires

2. Professionnels

3. Techniciens et professionnels associés

4. Greffiers

5. Personnel des services et personnel de vente des magasins et marchés

6. Travailleurs qualifiés de l'agriculture et de la pêche

7. Artisans et travailleurs des métiers connexes

8. Opérateurs et monteurs d'installations et de machines

9. Professions élémentaires

0. Forces armées

Grands groupes et sous-groupes

1. Législateurs, hauts fonctionnaires et gestionnaires

11 - Législateurs et hauts fonctionnaires

12 - Cadres d'entreprise (Ce groupe est destiné à inclure les personnes qui - en tant que directeurs, directeurs généraux ou chefs de service - dirigent des entreprises ou des organisations, ou des services, nécessitant un total de trois cadres ou plus).

13 - Directeurs généraux (Ce groupe est destiné à inclure les personnes qui gèrent des entreprises, ou dans certains cas des organisations, en leur nom propre ou au nom du propriétaire, avec une certaine aide non-managériale et l'assistance d'un autre directeur au maximum, qui devrait également être classé dans ce sous-groupe majeur car, dans la plupart des cas, les tâches seront plus larges que celles d'un directeur spécialisé dans une plus grande entreprise ou organisation. Le personnel non cadre doit être classé en fonction de ses tâches spécifiques.

2. Professionnels

21 - Professionnels des sciences physiques, mathématiques et de l'ingénierie

22 - Professionnels des sciences de la vie et de la santé

23 - Professionnels de l'enseignement

24 - Autres professionnels

3. Techniciens et professionnels associés

31 - Professionnels associés des sciences physiques et de l'ingénierie

32 - Professionnels associés des sciences de la vie et de la santé

33 - Professionnels associés de l'enseignement

34 - Autres professionnels associés

4. Greffiers

41 - Employés de bureau

42 - Commis aux services à la clientèle

5. Personnel des services et personnel de vente des magasins et marchés

51 - Travailleurs des services personnels et de protection

52 - Modèles, vendeurs et démonstrateurs

6. Travailleurs qualifiés de l'agriculture et de la pêche

61 - Travailleurs qualifiés de l'agriculture et de la pêche orientés vers le marché

62 - Travailleurs de l'agriculture et de la pêche de subsistance

7. Artisans et travailleurs des métiers connexes

71 - Ouvriers de l'extraction et des métiers de la construction

72 - Travailleurs des métaux, des machines et des métiers connexes

73 - Ouvriers de la précision, de l'artisanat, de l'imprimerie et des métiers connexes

74 - Autres artisans et travailleurs des métiers connexes

8. Opérateurs et monteurs d'installations et de machines

81 - Opérateurs de machines fixes et opérateurs connexes

82 - Opérateurs et assembleurs de machines

83 - Chauffeurs et exploitants d'installations mobiles

9. Professions élémentaires

91 - Professions élémentaires de la vente et des services

92 - Ouvriers de l'agriculture, de la pêche et assimilés

93 - Manœuvres dans les mines, la construction, la fabrication et les transports

0. Forces armées

01 - Forces armées

CITP-08

Grands groupes

1. Managers

2. Professionnels

3. Techniciens et professionnels associés

4. Employés de soutien administratif

5. Travailleurs des services et de la vente

6. Travailleurs qualifiés de l'agriculture, de la sylviculture et de la pêche

7. Artisans et travailleurs des métiers connexes

8. Opérateurs et monteurs d'installations et de machines

9. Professions élémentaires

0. Professions des forces armées

Groupes principaux et sous-groupes principaux

1. Managers

11 - Chefs d'entreprise, hauts fonctionnaires et législateurs

12 - Gestionnaires administratifs et commerciaux

13 - Responsables de la production et des services spécialisés

14 - Directeurs de l'hôtellerie, du commerce de détail et des autres services

2. Professionnels

21 - Professionnels des sciences et de l'ingénierie

22 - Professionnels de la santé

23 - Professionnels de l'enseignement

24 - Professionnels des affaires et de l'administration

25 - Professionnels des technologies de l'information et des communications

26 - Professionnels du droit, du social et de la culture

3. Techniciens et professionnels associés

31 - Professionnels associés des sciences et de l'ingénierie

32 - Professionnels associés de la santé

33 - Professionnels associés en affaires et en administration

34 - Professionnels associés des domaines juridique, social, culturel et connexes

35 - Techniciens de l'information et des communications

4. Employés de soutien administratif

41 - Commis généraux et claviers

42 - Commis aux services à la clientèle

43 - Commis à l'enregistrement numérique et matériel

44 - Autres employés de bureau de soutien

5. Travailleurs des services et de la vente

51 - Travailleurs des services personnels

52 - Travailleurs de la vente

53 - Travailleurs des soins personnels

54 - Travailleurs des services de protection

6. Travailleurs qualifiés de l'agriculture, de la sylviculture et de la pêche

61 - Travailleurs agricoles qualifiés orientés vers le marché

62 - Travailleurs qualifiés de la sylviculture, de la pêche et de la chasse orientés vers le marché

63 - Agriculteurs, pêcheurs, chasseurs et cueilleurs de subsistance

7. Artisans et travailleurs des métiers connexes

71 - Travailleurs du bâtiment et des métiers connexes (sauf les électriciens)

72 - Travailleurs des métaux, des machines et des métiers connexes

73 - Travailleurs de l'artisanat et de l'imprimerie

74 - Travailleurs des métiers de l'électricité et de l'électronique

75 - Travailleurs de la transformation des aliments, du bois, de l'habillement et d'autres métiers artisanaux et connexes

8. Opérateurs et monteurs d'installations et de machines

81 - Conducteurs d'installations fixes et de machines

82 - Assembleurs

83 - Conducteurs et opérateurs d'installations mobiles

9. Professions élémentaires

91 - Nettoyeurs et aides

92 - Ouvriers agricoles, forestiers et pêcheurs

93 - Manœuvres dans les mines, la construction, la fabrication et les transports

94 - Assistants de préparation des aliments

95 - Travailleurs de la rue et des ventes et services connexes

96 - Eboueurs et autres travailleurs élémentaires

0. Professions des forces armées

01 - Officiers des forces armées

02 - Sous-officiers des forces armées

03 - Professions des forces armées, autres grades